вторник, 20 декабря 2011 г.

Mes lectures

Il y a quelques années une copine polonaise m'a dit "En France, je ne peux lire en une autre langue que le français".
J'ai réfléchi et me suis dit qu'elle avait raison.
Quoi de plus naturel que lire en français en séjournant en France. J'ai apporté avec moi la traduction française de Manger, prier, aimer d'Elisabeth Gilbert. Plusieurs fois je l'avais commencé en Russie mais en vain.
Et à Paris je l'ai lu avec plaisir. L'idée c'est la recherche de soi-même, la redecouverte de ses désirs profonds, et, à mon avis, chaque femme se reconnaîtra dans le personnage principal du livre.
Quoique je n'apprécie guère les traductions j'ai lu un autre bouquin traduit de l'anglais, God save la France de Stephen Clarke.
L'auteur se moque des Français. Ironique, parfois même méchant. Très marrant.
Je n'aime pas les moqueurs, mais j'ai ri à gorge déployée. Impossible de résister, surtout quand on est étranger à Paris.
Je viens de commencer Embrassez-moi de Catherine Pancol. Le livre est difficile mais intéressant, et il faut du temps pour entrer dans l'intrigue, il faut prendre l'habitude du langage.

Merci, Veronika, de me prêter La consolante d'Anna Gavalda, jusqu'à notre prochaine rencontre (peut-être l'année prochaine?). Je le lirai et toi, tu liras peut-être Ensemble c'est tout.

Enfin... le livre qui m'a touché le coeur, c'est celui de Daniel Pennac, L'oeil du loup. C'est un livre pour les enfants, et je l'ai déjà écouté en audiolivre. Mais cela ne m'a pas empêché de l'acheter à l'occasion. C'est un des livres les plus émovants que j'ai jamais lu. Livre qui n'a pas d'âge, à lire ou a écouter, pour sentir de nouveau la beauté de ce monde. Livre merveilleux pour ouvrir les yeux et le coeur fermés.

Комментариев нет:

Отправить комментарий