пятница, 9 декабря 2011 г.

rencontres

Je préfère écrire en russe, mais il y a des personnes qui ne sont pas censées être  au courant de mon séjour a Paris.
Alors je continue, pardon mon français n'est pas brillant aujourd'hui:) 

En travaillant comme vendeuse des poupées  russes, on voit des gens différents.
Cet après-midi il est venu a la boutique un type dégoûtant.
Je le connais, c'est un mendiant russe qu'on voit souvent sous la porche de l’église Saint-Germain des Pres.
Habille en moine orthodoxe, avec une barbiche et une voix chevrotante, les dents pourries, il cache la bouteille de vodka sous sa soutane. Et cette odeur infecte!
Dé-goû-tant, le mec!
Il me demande en russe si on vend des croix orthodoxes. Non? Il est étonné. "Mais pourquoi on ne trouve pas les croix? On m'a vole la croix, oh fils de pute. J'ai fait le tour des églises, il n'y en a pas! Merde, quelle connerie! C'est un pays de voleurs! Tant pis, j'irai a Montmartre et achèterai la croix catholique, tu sais, ça ressemble".
Il part enfin et la boutique reste un moment envahie par la "fragrance".
Pas mal, le moine russe? 

Комментариев нет:

Отправить комментарий